Environ 19 000 voyageurs en surveillance